+216 71 807 667 tunav@tunav.com 06 Rue 8609 EscaliersD,1er étage Charguia1

Q Network : IBM concrétise l’informatique quantique avec ses clients

IBM a engagé ses premiers clients, dont JPMorgan Chase, Daimler AG, Barclays, Hitachi Metals, Samsung et Honda, dans un programme d’accès commercial anticipé à ses solutions d’informatique quantique. A travers IBM Q Network, le fournisseur va explorer avec ces clients et plusieurs laboratoires de recherche – 12 organisations se sont pour l’instant engagées dans le programme – des applications pratiques importantes pour les sciences et les entreprises. Big blue a l’ambition de favoriser le développement d’un écosystème autour de son logiciel open source d’informatique quantique et de ses outils de développement.

Le Q Network fournit à ses participants une expertise ainsi qu’un accès cloud aux ressources d’informatique quantique de son système Q, en commençant avec une puissance de 20 qubits. La prochaine génération de système, actuellement au stade de prototype, donnera accès à un processeur de 50 qubits. « En travaillant étroitement avec nos clients, nous pouvons commencer à explorer ensemble les domaines sur lesquels les traitements quantiques, grands et petits, peuvent résoudre des problèmes jusqu’à présent insolubles dans des secteurs tels que les services financiers, l’automobile ou la chimie », a exposé courant décembre Dario Gil, vice-président de l’activité AI et IBM Q au sein d’IBM Research.

De nouveaux matériaux pour l’automobile à travers la chimie quantique

Les entreprises et partenaires du Q Network (qui comprend également le groupe pétrochimique JSR Corporation, l’industriel Nagase présent dans les secteurs de la chimie et de l’électronique, l’Université Keio, le laboratoire national d’Oak Ridge, l’Université d’Oxford et l’Université de Melbourne) travailleront directement avec les ingénieurs et consultants d’IBM sur des applications spécifiques à leurs industries respectives. La banque JPMorgan explorera des cas d’usage liés aux stratégies d’investissement boursier, à l’optimisation des portefeuilles, l’évaluation des actifs et l’analyse de risques.

De son côté, le constructeur automobile allemand Daimler AG se penchera sur des domaines de recherche lié au développement de nouveaux matériaux à travers la chimie quantique, ainsi qu’à l’optimisation de problèmes complexes liés aux processus de construction. D’autres voies de recherche concerneront les voitures autonomes et les domaines d’intersection entre l’informatique quantique et l’apprentissage machine pour améliorer encore les capacités en intelligence artificielle. Samsung et JSR Corporation plancheront respectivement sur les apports potentiels de l’informatique quantique sur l’industrie des semi-conducteurs, de l’électronique, de l’environnement et de l’énergie.

superadmin

http://tunav.com

X
wpChatIcon